photo_2021-06-10_22-13-34

Rassemblement des Glières 2021

Le rassemblement annuel au Plateau des Glières, haut lieu de la Résistance, avait été annulé cette année pour des pseudo raisons sanitaires. Il a finalement eu lieu, dimanche 30 mai, sous forme de pique-nique improvisé !

Le rassemblement annuel au Plateau des Glières, haut lieu de la Résistance, avait été annulé cette année pour des pseudo raisons sanitaires. Il a finalement eu lieu, dimanche 30 mai, sous forme de pique-nique improvisé !

À l’origine, le Collectif des Résistants d’Hier et d’Aujourd’hui (CRHA) avait prévu un week-end extraordinaire, avec des interventions de gens formidables comme Samuel Churin, Fatima OuassakPablo Servigne, David DufresneGérard MordillatCorinne Morel Darleux et des témoignages de résistants comme Alexandre LangloisAssa TraoréEva ThomasAnthony Smith et d’autres. … Un concert d’HK avait été organisé, tout était prêt.

Les annonces du gouvernement ont fait sauter la première journée, la préfecture n’a pas donné son accord pour la faire. La journée du dimanche, en plein air sur le plateau, avec des témoignages de résistants, avait été maintenue. Mais la préfecture l’a également annulée, soi-disant pour des raisons sanitaires. De qui se moque-t-on ?? On a le droit d’être entassé dans un métro, mais pas de se retrouver à l’air libre dans un espace aussi vaste que le plateau des Glières ? Ne nous prenez pas pour des imbéciles, nous ne le sommes pas !

Le CNNR a donc décidé de se rendre tout de même à ce rendez-vous et de soutenir les amis du CRHA. À peine garés sur le parking, nous avons été accueillis par une voiture de gendarmerie qui voulait savoir à quelle association nous appartenions, qui était l’organisateur, etc. Mais nous étions tous venus pour faire un pique-nique, rien de plus ! Le hasard a simplement voulu qu’environ 350 personnes aient eu cette même idée… La gendarmette nous a quand-même tous filmés depuis sa voiture…

Une fois installés sur l’herbe, une chorale s’est lancée, spontanément : le Chant des Partisans, Bella Ciao, El pueblo Unido, Danser Encore et d’autres. Le soleil tapait, le décor était superbe, l’ambiance parfaitement détendue. Gilles Perret, pour le CRHA, a prononcé un discours, suivi un peu plus tard de celui du CNNR, prononcé par des membres actives.

On nous avait interdit d’aller sur le lieu du monument national à la Résistance. Pourquoi ?? Quelle légitimité les « autorités » ont-elles pour décider qui est digne de s’y trouver ou pas ??

Nous nous y sommes donc rendus, dans le respect du lieu et de son histoire. Un moment fort et grave, qui rappela à chacun la signification de son engagement dans le Conseil National de la Nouvelle Résistance. On ne joue pas. On s’organise. On résiste.

C’est en partant qu’on a découvert que la gendarmerie était toujours là, abordant les uns ou les autres pour obtenir des réponses. Deux voitures banalisées des RG se trouvaient là aussi… une de Lyon, une autre de Paris. Est-ce pour ça qu’à notre arrivée, ils s’étaient directement dirigés vers Samuel Churin (l’acteur – et membre du CNNR – qui est à l’origine de l’occupation de l’Odéon à Paris) ? Ils semblaient plutôt bien informés…

Alors voilà, cette journée a été forte : elle a permis d’honorer la mémoire des résistants d’hier, de célébrer les résistants d’aujourd’hui, de nous rencontrer, de faire tomber les masques, de fortifier notre volonté de rester libres et dignes. Et nous sommes fiers d’intéresser les « forces de l’ordre ». Même pas peur !

Le rassemblement vu par les médias

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email