hold up

« Hold Up »

La position du CNNR est bien celle exprimée dans notre newsletter. Le CNNR condamne toute tentative de manipulation qu’elle émane du pouvoir ou des théories complotistes. Le complotisme est un symptôme de la déréliction de nos sociétés. Les individus privés de tout moyen de contrôle démocratique sur leurs institutions abandonnent peu à peu le terrain politique et cessent de faire société pour se laisser tenter par des lectures simplistes des enjeux qui nous traversent.

Le CNNR considère que la meilleure arme et réponse contre le complotisme c’est de nous redonner les moyens de faire de la politique. La réponse que nous apporterons sera nécessairement démocratique et collective.

La crise du Covid existe, elle met nos économies et structures collectives telles que l’hopital public à rude épreuve. Le CNNR dénonce la destruction de ces structures collectives dont une grande partie a été imaginée par le CNR en son temps lorsqu’il a fallu reconstruire notre pays en ruine.

L’un des objet du CNNR est de reconstruire précisément les structures collectives qui aujourd’hui nous font cruellement défaut.

Nous dénonçons les politiques néolibérales qui depuis 40 ans ont inlassablement cherché à détruire ces structures, et nous laissent aujourd’hui dans l’incapacité de faire face aux défis qui se présentent devant nous.

Plus encore, nous dénonçons l’instrumentalisation de la crise sanitaire qui est l’occasion pour le gouvernement de poursuivre son oeuvre de destruction de notre Etat de droit et de notre démocratie.

Le fait de décider – sans aucune consultation démocratique avec les citoyens ou l’opposition – des mesures de restriction de nos libertés est inacceptable.

Le fait pour le gouvernement de profiter de cette situation pour faire passer quantités de lois liberticides comme la loi sécurité globale, la loi LPPR, la loi sur le séparatisme, est inquiétant et impardonnable.

Donc oui le CNNR reconnait l’existence d’une pandémie sanitaire mais il s’oppose farouchement au récit que nous en faisons de part et d’autre quant à ses causes et ses effets et il dénonce fermement l’instrumentalisation politique qui en est faite.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email