categorisation

Education : STOP aux grilles comportementalistes

La maternelle n’est pas le lieu de vie et d’accueil que l’on aimerait imaginer. Même la pandémie n’aura pas permis de stopper la mise en cases d’enfants de 2/3ans. Tout se passe pour la DEPP comme si justement rien ne se passait, comme si rien ne pouvait faire réfléchir différemment, rompre avec les évaluations systématiques alors que la crise sanitaire a déjà bien affecté les familles et leurs enfants. Impossible pour la Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance de prendre conscience que le monde ne peut plus se voir à travers des cases. Pour emprunter la route de la performance, il faut s’y prendre tôt ! Et cette année, être encore plus performant dans l’évaluation !

Alors, “agité, rebelle, coupe la parole, répond mal à l’adulte, range n’importe comment” voici les intitulés d’une grille comportementaliste qu’on ne trouvera pas sur le site Eduscol mais qui fait partie d’un questionnaire d’évaluation expérimenté auprès de 35000 élèves dans 1700 classes de janvier à mars 2021, un nouveau “panel” qui sera suivi tout au long de sa scolarité en primaire et secondaire. On pourrait ajouter à cela le questionnaire aux familles qui permettra entre autres de mesurer l’implication et les attentes des familles en matière d’éducation”.

Mais quel parent veut vraiment que son enfant aborde la maternelle à la rentrée 2022 avec un tel questionnaire ? Quel parent souhaite vraiment que son enfant qui entre tout juste à l’école soit l’objet de telles évaluations ? Quel enseignant peut croire que ces méthodes vont aider ses élèves à grandir, à s’épanouir, à construire avec les autres, enfants et adultes ? Quel enseignant a envie de voir sa classe de petite section comme un groupe où s’affrontent deux camps  : celui des sales gosses et les autres ?

Qui peut obliger les parents et enseignants à renseigner cette grille ? Ses “concepteurs spécialistes de la maternelle” et des “chercheurs” ? Refusons de gâcher nos énergies à construire sans cesse plus de murs, de cellules entre nos enfants quand il devient urgent de construire des ponts, des liens.  Refusons la mise en cases !

“En lien avec et autour de” : https://educationbiencommun.fr/

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur email